Contact

Les rendez-vous se déroulent au cabinet à Bordeaux, climatisé et rafraîchit en huiles essentielles propices à la détente.

Chaque séance dure au minium une heure et permet dès la première séance de répondre à toutes vos questions, de saisir vos besoins et d'avancer ensemble vers l'objectif désiré.

Les séances d'hypnothérapie permettent de cibler efficacement et durablement les solutions requises, au cours généralement de deux à six rendez-vous.

Contactez-moi :

23 rue Famatina

33200 Bordeaux

myriam.ballarati@gmail.com \\ Prise de RDV au 06 10 58 13 31

 

Bordeaux - Mérignac - Bègles - Pessac

Horaires

Lundi      9h00 - 18h00

Mardi      9h00 - 18h00

Mercredi Fermé

Jeudi       9h00 - 18h00

Vendredi 9h00 - 20h00

 

Tarifs

Consultation adulte : 80 euros

Consultation enfants et ados : 65 euros

Séance découverte : 50 euros

Pack 5 séances : 300 euros

Séance à domicile: + 50%  dans la tarification

​Votre mutuelle rembourse peut-être la séance. Renseignez-vous auprès de celle-ci.

Le travail en hypnose ne remplace en aucune manière un avis ou traitement médical.

​L’hypnose peut vous aider et venir en complément de traitement prescrit par votre médecin, n’hésitez pas à lui en parler.

© 2019 par Pyrénées Digitales

L'hypnose pour vaincre les compulsions et troubles alimentaires

Compulsions alimentaires, retrouvez votre juste mesure 

Vous avez remarqué ou l’on vous fait remarquer que votre comportement alimentaire est déséquilibré et vous met en situation de risque ?

Tout commence, le plus souvent, par un mal-être que l’on a envie de faire disparaître, en absorbant une grande quantité de nourriture, de manière obsessionnelle. Survient alors un apaisement, une compensation émotionnelle de courte durée, une illusion plutôt qui génère une forte culpabilité d’avoir échoué à contrôler son corps. Le cercle vicieux se met en place à partir du moment où succède à une crise, la frustration de l’échec, elle-même suivie du besoin de soulager sa souffrance, par l’obsession de manger...C’est le processus de l’hyperphagie.

Les deux formes les plus répandues de compulsions alimentaires sont l’anorexie mentale et la boulimie.

L’anorexie mentale se manifeste par « le refus catégorique de maintenir un poids corporel normal et par des mesures extrêmes et intentionnelles visant à perdre du poids ou à ne pas en prendre en période de croissance. »

Dans les faits, les crises de restriction alimentaire s’accompagnent ou non de crises boulimiques associées à des vomissements. Les conséquences pathologiques sont alors : l’anxiété, le repli sur soi, les insomnies, les pertes de mémoires, les difficultés d’interagir avec les autres, les phobies… et parfois la dépression.

 

La boulimie, se définit par « une ingestion excessive d’aliments de façon répétitive et durable - sans ressentir la faim – pouvant aller de quelques minutes à plusieurs heures. »

Elle entraîne souvent de très forte colère ou un dégoût de soi (notamment dans le cas de pratiques de vomissements), des crises d’anxiété générées par l’obsession de manger, de l’hyperactivité ( pour brûler des calories), un sentiment de culpabilité

L’idée de perdre le contrôle devient totalement envahissante…de manière à échapper à quelque chose d’autre.

 

Parmi les principaux facteurs générateurs des compulsions alimentaires, il faut en effet noter : la peur du regard de l’autre, le manque de confiance en soi, l’envie d’exister, le besoin de calmer sa nervosité, d’extérioriser son agressivité, de s’identifier à une image de force, de chercher un réconfort ou de dissiper une frustration, de réagir à un sentiment d’injustice ou d’abandon, de faire face à un abus sexuel dans l’enfance ou à l’adolescence ou à d’autres traumatismes non résolus…

Vaincre les troubles alimentaires : pourquoi ça marche avec l’hypnose  ?

En hypnose, le travail consiste à aller vers « s’aimer dans l’imperfection », à donner du sens à ce qui se produit et à proposer des solutions autant à la personne qu’à la cellule familiale.

C’est pourquoi, durant la séance, je prends en compte d’une part, les choix inconscients que vous avez mis en place à l’origine de votre comportement actuel et, d’autre part, vos souhaits conscients, de manière à adopter, le comportement le mieux adapté, à vos besoins.

Le plus souvent, 2 à 6 séances sont nécessaires, espacées d’une à 2 semaines.

 

Je choisis une date pour ma première séance !

Plus d'informations sur les autres thérapies brèves :