• myriamballarati

Les dégâts collatéraux du COVID-19: cancers, infarctus et de plus en plus de troubles psychologiques

Non seulement les hôpitaux n'ont pas encore absorbé la totalité des patients qui n'ont pas reçu de soin pendant la première période du confinement, mais de plus en plus de personnes se présentent avec des pathologies alourdies.


- L'absence de contrôle ou de prise en compte suffisamment tôt des symptômes engendre des soins palliatifs là où ils auraient dû n'être que curatifs. Les mammographies, les dépistages doivent impérativement continuer!

- Les maladies chroniques, si elles ne sont pas suivies, vont devenir des causes de mortalité supplémentaires. Les soins doivent être faits dans les temps!

- La situation peut devenir très anxiogène pour les enfants comme pour les adultes à force de n'écouter, ne parler que de cela. Voyez, lisez, partagez, ce qui est positif, rassurant et soutenant!


Ne confondons pas Santé et sanitaire! La première est votre affaire, le second celui de nos gouvernants. Prenez soin de votre santé!


1 vue0 commentaire